Les fourmis sont un peu calmes

Aujourd’hui, j’ai observé plusieurs fourmis qui ont à peine bougé. Ici, on s’est perdu sur une feuille blanche. La fourmi inférieure a essayé à plusieurs reprises d’adresser la supérieure avec ses antennes. J’ai l’impression qu’ils ont trop peu de nourriture. De nombreux poux ont été mangés par des organismes utiles et ont été incapables de se reproduire suffisamment. Probablement à cause des températures élevées.

La cigale grise devient morte

J’avais surpris une cigale rampant dans l’herbe. Comme elle ne peut pas voler hors de l’herbe, elle se jette sur le dos et attend quelques minutes jusqu’à ce que le danger soit passé. Ici vous pouvez voir l’aiguillon de la ponte, donc c’est une femelle. Il existe un nombre incroyable d’espèces de cet ordre d’insectes, estimées à 200 000. Ils ont conquis le monde entier, il n’ya pratiquement aucune niche écologique qui ne soit peuplée de cornichons à bec.

Le placoplâtre est prêt!

Chaque matin, j’ai travaillé sur les cloisons sèches pendant environ 2 heures, puis d’autres travaux moins énervants. Dans l’après-midi, j’avais trop chaud pour faire quoi que ce soit. J’ai préféré aller nager le soir.

Angi coupe le polloni

Aujourd’hui, Angi m’a accompagné et a coupé des pollonis (pousses de racines). Succhioni (pousses) Je n’ai coupé que fin août, lorsque l’arbre ne flotte plus. Mais pour distribuer le travail, Polloni peut être coupé en été.
Sur la photo, vous pouvez également voir comment je tond la prairie en été. Encore une fois, les chemins sur lesquels vous devez vous déplacer et sous les arbres un arbre légèrement plus grand qu’au printemps. Il en reste ainsi mais toujours la moitié du pré. Dans ce processus, il est important d’éliminer les néophytes, sinon ils s’enliseraient.

La cloison sèche est en cours de reconstruction

L’année dernière, la cloison sèche s’est effondrée à la frontière avec Antonio. J’avais décidé de construire le cloison sèche à nouveau stable.
Cela signifie que le mur doit avoir environ 1/5 de la hauteur, les rangées inférieure et supérieure doivent contenir plus des 2/3 de la longueur de grosses pierres et que les 3 couches doivent être placées avec des pierres d’ancrage afin de relier le mur au remblai de gravier. La plupart du temps, je pose le long côté des pierres, contrairement à un mur de mortier. Les pierres doivent être calées de manière à ne pas vaciller ni se heurter. Je remplis progressivement le gravier et je marie les pierres à la main. Au sommet, une couche de terre vient s’y déposer, pour permettre bientôt un enracinement.
Aujourd’hui, je pose le premier tiers du mur.

Les argus bleu aiment la luzerne

Sur le Campo, les papillons trouvent une riche variété de différentes variétés de trèfle. La luzerne est particulièrement répandue à l’arrière du Campos et est souvent acceptée par les argus bleu.